Espaces verts PDF Imprimer Envoyer

Éléments règlementaires

Le plan Ecophyto 2018 issu du Grenelle de l’environnement, nous amène à supprimer progressivement les herbicides et pesticides pour notre cadre de vie. Le « zéro phyto » est déjà effectif au bord des cours d’eau et des aires de jeux des enfants de la commune. Nous l’étendrons à la totalité du village. L’épandage de produits phytosanitaires aux abords des fossés, et points d’eaux est interdit pour la collectivité ainsi qu’aux particuliers.
Les déchets verts que nous produisons sont progressivement réutilisés, le reste étant amené en déchetterie. Le brulage que nous réalisions avant est devenu interdit suite au plan national santé environnement et au plan départemental sanitaire. Et Il est interdit à chacun, particuliers comme entreprises. Les déchetteries de notre territoire accueillent ces dechets.

Label départemental

Le label départemental est accessible à chacun d’entre vous. La mairie vous incite au fleurissement en cohérence avec le label des villes et villages fleuris. Pour toutes informations complémentaires une documentation est disponible en mairie. (Dépliants du label et de la société française d’arboriculture). La commune a reçu cette année le prix d’encouragement du concours départemental.

C’est avec les efforts de chacun, dans le souci d’améliorer l’aspect du paysage par de bonnes pratiques de taille de culture et d’aménagement que le village obtiendra un prix supérieur. (Véhicules abandonnés, bâche plastique en guise de brise vue, taille radicale, désherbage excessif, etc… sont à proscrire.)

La gestion différenciée

La gestion différenciée consiste à aménager et à entretenir les espaces verts en respectant certains principes écologiques, pour restaurer les équilibres naturels, tout en accueillant le public. Elle permet des économies de gestion, en favorisant la biodiversité tout en réduisant les risques sanitaires.

La commune a travaillé sur deux aspects : les espaces fleuris et l’entretien des arbres.

Les espaces fleuris

Nous avons commencé par le retrait du fleurissement en jardinière qui s’avérait couteux en création et en temps (arrosage et entretien). Le fleurissement s’est développé sur des plantations de « pleine terre », équipées de micro-irrigation automatisée, avec un paillage maintenant plus longtemps une humidité du sol ce qui permet une économie d’eau substantielle. Le fleurissement évolue avec une introduction au fur et à mesure de plantes vivaces à floraison échelonnée et pérenne. Les premières réalisations devant la mairie se poursuivront dans le bourg aux endroits le permettant (point d’eau, terrain adapté, lieu de visite).

L’entretien des arbres

Afin de garantir le meilleur état sanitaire et de sécurité des arbres de la commune, les tailles annuelles sont désormais effectuées après la chute des feuilles. C’est en effet à ce moment-là que les réserves de l’arbre migrent vers les lieux de stockage (gros bois, branches charpentières).Une taille précoce élimine ces réserves et ainsi affaibli l’arbre au fil des années. Les rameaux sont maintenant coupés manuellement car lors de la coupe mécanique, les branches charpentières subissaient des blessures qui favorisaient des entrées d’agents pathogènes (champignons, etc..). Les rameaux seront réutilisés, après broyage, en paillage.

De plus, les coupes trop sévères ne sont plus réalisées. Elles occasionnent des désagréments irréversibles qui, des années plus tard, amènent l’arrachage obligatoire de l’arbre pour des raisons de sécurité (rupture de branches). Cela entraine des coûts d’entretien très élevés les années suivantes en termes d’esthétique et de sécurité. (Voir campagne nationale contre la taille radicale (www.sfa-asso.fr)
Des expertises en rapport avec l’obligation de la mairie de veiller à la dangerosité des arbres ont montré que certains d’entre eux étaient devenus dangereux suite à des blessures anciennes. La mairie a donc procédé à leur remplacement par de jeunes sujets (cours d’école, allée d’Albret). D’autres devront subir une taille de sécurité (Place du monument aux morts, parc).

Dans le cadre de l’opération « COP 21 un arbre pour le climat » et en partenariat avec l’amicale des maires, la municipalité a pris la décision de planter un arbre dans le parc avec les enfants de l’école, le mercredi 16 décembre à 11h.

Félicitations à François Bizieux qui a reçu le prix de la « leçon de village » du concours René Fontaine pour la restauration de sa maison de village à Bruch. Soutenu par la Fondation du patrimoine et le ministère de la Culture et de la Communication, ce concours couronne les travaux de réhabilitation et/ou d’extension effectués dans les règles de l’art c’est-à-dire en respectant l’architecture originelle, les savoir-faire locaux, en utilisant les matériaux éco-responsables et de proximité.

Écrit par Julien Mercredi, 23 Décembre 2015 16:32

À savoir

Animations à la bibliothèques :

  • mai 2017 : la suite des aventures de la petite poule (3ème épisode), à partir de 3 ans
  • 3 juin, la maison écologique, à partir de 6 ans (à partir d'une maquette de maison écologique, la valise présente 40 gestes et aménagements pour limiter notre impact sur l'environnement)

Pour rappel, la gymnastique a lieu tous les jeudi à 19h à la salle des fêtes et la gymnastique douce tous les jeudis à 19h à la salle au-dessus du cabinet médical.

bt_picto_droitsetdemarchesbt_picto_contact

bt_picto_numerosurgencebt_picto_rechercher

Copyright © 2009 Ville de Bruch - Réalisation Bulle Communication.